Histidine

iStock_000016133310histiidineXSmallL'histidine est un acide aminé essentiel chez l'enfant et non essentiel chez l'adulte. Il participe au fonctionnement des systèmes sanguin, nerveux et immunitaire. On le trouve à la fois dans la viande, le poisson et le blé.

  1. Définition générale
  2. Importance pour la santé : fonctions dans l'organisme
  3. Apports alimentaires et quantités associées
  4. Effets d'une supplémentation en histidine

Définition générale

L’histidine est un acide aminé essentiel uniquement pour les enfants. En effet, il n’est pas synthétisé en assez grande quantité chez eux, et doit donc leur être apporté par l’alimentation. Chez l’adulte, l’histidine est le plus souvent non essentiel sauf dans certaines pathologies. L’histidine est un fixateur du cuivre et du zinc. (1) (2)

Importance pour la santé : fonctions dans l'organisme

L’histidine est un acide aminé qui rempli de nombreux rôles dans les fonctions et la structure des protéines. En effet, au niveau du système sanguin, l’histidine, présente dans les globules rouges, va maintenir le pH sanguin en intervenant comme molécule tampon. L’histidine sert également à la production des cellules sanguines et immunitaires (globules rouges et globules blancs). (1) (2) (3)

L’histidine intervient dans la croissance et la réparation des tissus. Capable d’absorber les rayons ultraviolets, cet acide aminé possède un effet protecteur face aux effets nocifs du soleil. (1) (2)

L’histidine intervient également dans l’élimination des métaux lourds qui peuvent s’accumuler dans notre organisme tout au long de la vie (alimentation, voie aérienne). (1) (2)

L’histidine joue un rôle primordial dans le mécanisme allergique puisqu’il est le précurseur de l’histamine, un composé responsable de la dilatation des capillaires sanguins, de la contraction des artères ainsi que la sécrétion de suc gastrique. Ces phénomènes interviennent lors d’une réaction allergique (4) .

Enfin l’histidine agit au niveau du système nerveux où il protège les nerfs en préservant l’intégrité de la myéline (gaine du nerf). (5)

Apports alimentaires et quantités associées

L’histidine est comme tous les acides aminés, présent entre autres, dans la viande, le blé et le poisson. Il est recommandé de consommer entre 500 et 3000 mg d’histidine par jour.

Effets d’une supplémentation en histidine

Voir les études sur la supplémentation en histidine (en construction)

Conclusion

L’histidine est un acide aminé basique non essentiel chez l’adulte. Il intervient au niveau du système nerveux, du système sanguin et dans la protection des tissus de l’organisme. Précurseur de l’histamine, il joue un rôle important dans les réactions immunitaires et notamment dans les mécanismes allergiques. On retrouve l’histidine dans la viande, le blé et le poisson.

Bibliographie 

(1) Biochimie, Etudes médicales et biologiques, Jacques Kruh, Hermann paris, p81
(2) Physiologie Humaine, les fondements de la médecine, Gillian Pocock et Christopher D. Richards
(3) Apports nutritionnels conseillés pour la population française, 3ème édition CNERCA-CNRS, 2001

(4) http://www.allergienet.com/fausses-allergies-alimentaires.html
(5) Mieux vivre grâce aux acides aminés, Eric Bontemps